Archive : Oui à l’ethnopluralisme, non à l’ethnocentrisme

Par ce texte, nous défendrons l’idée selon laquelle nous pouvons être musulmans et enracinés dans notre identité ethnique. Mais que les choses soient bien claires, il ne s’agit en aucun cas de promouvoir une culture au dépend d’une autre.

L’ethnocentriste est celui qui considère sa culture comme étant supérieure aux autres et qui a des préjugés sur les autres Peuples en les jugeant selon ses propres références culturelles. L’ethnocentrisme conduit au chauvinisme, à la xénophobie et au racisme. Et inévitablement, il en arrive à l’impérialisme en se donnant le droit de soumettre les autres Peuples, et au colonialisme en pensant qu’il a pour mission de les civiliser.

A l’inverse, l’ethnopluralisme consiste à respecter et à défendre toutes les identités ethniques. Il n’y a aucune hiérarchisation des cultures. L’ethnopluralisme invite également les Peuples à se rencontrer et à apprendre des uns des autres. Citons le Coran :

Ô hommes!  Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez.  Le plus noble d’entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux.  Dieu est certes Omniscient et Grand Connaisseur. » (Coran, 49:13)

Par ce verset, nous apprenons que l’ethnocentrisme n’est pas compatible avec l’Islam. Les Peuples doivent s’entre-connaître et ne pas rester centrés sur eux-mêmes. Quant au Peuple le plus méritant, c’est celui qui est le plus pieux. Il n’y a donc aucune hiérarchisation possible sur un plan strictement culturel.

Ainsi, nous sommes musulmans et ethnopluralistes. Certains diront que ce n’est pas possible car il y a toujours une partie de notre identité qui n’est pas en accord avec l’Islam. C’est tout à fait vrai, et l’Islam doit toujours passer avant toute chose. Il n’est pas question de créer un Islam européanisé, ou un « Islam de France » pour reprendre une expression connue. L’Islam est l’Islam et le restera sans changer. Il revient aux Peuples de s’adapter et de se soumettre aux lois de Dieu. Mais cela crée-t-il une humanité uniforme ? Pas du tout, il suffit de voir que les Peuples musulmans, une fois la purification de leur culture accomplie, ont tous gardé une identité propre qui les distingue des autres. Qui oserait dire que les Maghrébins, les Egyptiens, les Turques, les Bosniaques, les Albanais, les Tchétchènes, les Iraniens, les Afghans, les Indonésiens, pour ne citer que ceux-là, ont la même culture ? Ces Peuples sont-ils semblables ? Ne sont-ils que des clones les uns des autres ? Non, chacun d’entre eux a son identité propre. D’ailleurs, s’il faut donner un exemple européen, la christianisation n’a pas fait autre chose. Les Peuples chrétiens ont tous gardé leurs spécificités même une fois que les pratiques païennes aient été abandonnées. Enfin, pour répondre à l’argument selon lequel l’Islam impose l’identité arabe aux convertis, nous répondrons simplement que les Arabes, après qu’ils aient reçu la révélation du Prophète, furent les premiers à devoir purifier leur culture pour obéir à l’Islam. La période Arabe pré-islamique est désignée par les Arabes musulmans eux-mêmes comme étant la période de l’ignorance.

L’Islam est universel, l’Islam est un, l’Islam respecte les différences.

Muslim559

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :