Archive : Nous ne croyons plus en vos valeurs

Depuis notre naissance nous avons été formatés par le système. A l’école, à la télé, vous nous avez éduqués en nous disant que l’histoire est un perpétuel progrès. Le passé est barbare. Mais maintenant, grâce à la démocratie et au sécularisme, nous vivons dans une société civilisée. Il ne reste plus qu’à apporter la démocratie au reste du monde, à ceux qui vivent encore dans les ténèbres de l’obscurantisme car ils ne connaissent pas, ou rejettent, le modernisme. Malheureusement pour vous, ici même au cœur de l’Europe, là où le modernisme bat son plein, il y a des esprits rebelles qui, grâce à Dieu, n’ont pas accepté vos valeurs. Nous avons peu à peu pris conscience que l’humanité ne se dirige pas vers un avenir lumineux et prometteur mais que nous allons dans le mur. Si nous continuons dans cette direction que vous nous imposez, c’est l’abîme qui nous attend. Votre mythe du progrès nous le rejetons. L’évolution du monde de la barbarie vers la civilisation nous n’y croyons plus. Tout ça n’est qu’une illusion mensongère destinée à nous formater pour accepter le chaos qui se prépare. Il n’y a pas eu d’époques plus barbares que le monde moderne.

Vous avez voulu nous faire croire que la démocratie est la forme de gouvernement la plus achevée, que lorsque l’on vit dans un pays démocrate, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes car le peuple décide de son avenir. C’est vouloir nous faire oublier un peu vite que le peuple n’est qu’une masse de moutons marchant en rang bien droit en direction de l’abattoir. Les médias nous disent pour qui voter et surtout pour qui ne pas voter. Un parti dérange ? Vous le classez à « l’extrême droite » en nous rappelant bien sûr qu’Hitler et le nazisme sont l’incarnation du Mal et de la barbarie. Heureusement que l’alliance des démocraties et de l’union soviétique nous a sauvé de la cruauté fasciste. Nous ne prendrons même pas la peine de parler du communisme et de ses cent cinquante millions de morts. Pas la peine de s’acharner sur une idéologie morte depuis la fin du vingtième siècle. Revenons-en donc en la sacrosainte démocratie, la civilisation même qui lutte contre la barbarie. Au nom de quoi la population de Dresde a-t-elle été exterminée en 1945 ? Au nom de quelle idéologie Nagasaki et Hiroshima ont-elles été atomisées ? De la démocratie bien sûr. Apparemment il n’y a pas un camp plus civilisé que l’autre dans une guerre, pas même le camp démocrate. A moins que la fin ne justifie les moyens. Ou peut-être que la vie des Allemands et des Japonais ne comptait pas. Et on ne parlera même pas des guerres du vingt-et-unième siècle en Irak et en Afghanistan pour « libérer » les populations du « fascisme islamique ». Oui vraiment, la démocratie c’est la civilisation !

Venons-en à la sécularisation. Vous avez voulu créer une société sans Dieu, une société anthropocentrique où plus rien n’est sacré. Vous pensez nous avoir libérés de l’obscurantisme religieux pour nous mener dans la lumière de l’humanisme ? Pourtant vous nous avez enlevé la lumière de la Tradition pour nous enchaîner dans les ténèbres de la modernité. Par le passé, les Hommes avaient des valeurs sacrées. Ils savaient d’où ils venaient et où ils allaient. La société avait des repères. Mais aujourd’hui les Hommes ne savent plus d’où ils viennent, ils n’ont plus de racines. Ils ne savent plus non plus où ils vont. Le monde moderne est malade, malade de partout. Chaque génération est plus dégénérée que la précédente, combien de temps ce cycle survivra-t-il avant qu’un cataclysme ne vienne y mettre fin ? Le monde moderne est à bout de souffle. Vous dîtes, avec votre perpétuel mythe du progrès, que l’Homme descend du singe. Pourtant quand on observe la société actuelle, nous aurions plutôt tendance à penser que d’ici quelques générations ce sont des singes qui descendront des Hommes.

Nous avons vu où mènent vos valeurs, nous avons vu dans quel état de dégénérescence se trouve notre peuple. Et vous voudriez que nous acceptions encore vos mensonges ? Nous sommes nombreux à avoir fait le choix de faire un virage à cent quatre vingt degrés, de rejeter la modernité. Nous avons décidé de rejeter votre mythe du progrès ainsi que ses avatars démocratique et séculier. Pensiez-vous vraiment que tous les Européens accepteraient de rentrer à l’abattoir de leur plein gré ? Non ! Nous sommes une poignée de résistants à avoir fait le choix de retourner à la Tradition. Nous avons embrassé l’Islam, ultime révélation de Dieu à l’humanité dans son ensemble. Désormais nous n’avons plus qu’à attendre que votre système s’écroule, victime de ses propres contradictions. Il est à prévoir que de plus en plus de gens prennent conscience de la fausseté de vos valeurs et retournent peu à peu à la Tradition. Nous ne luttons pas contre vous démocratiquement. La quantité ne nous intéresse pas et nous n’avons pas à essayer de convaincre la populace encore prisonnière de la matrice mentale dans laquelle vous l’emprisonnez du bien fondé de nos idées. Nous vivons parallèlement à votre système et à vos valeurs. Nous sommes là pour guider ceux qui commencent à s’éveiller de vos mensonges mais ne savent pas encore où chercher la vérité. Seule la qualité nous intéresse. Voilà notre stratégie : ni conformisme, ni combat frontal. Vivre en parallèle tout simplement. En regardant mourir votre monde.

Muslim559

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :