Archive : L’universalisme islamique contre le mondialisme

De nos jours, beaucoup de gens pensent qu’à cause de son universalisme, l’Islam serait semblable au mondialisme sur le fond et ne ferait que différer sur la forme. Il serait juste un altermondialisme. Rien n’est plus faux, le concept d’universalisme et de mondialisme sont très différents. L’universalisme est un principe qui a une vocation universelle, comme la religion. Le mondialisme est une idéologie qui a pour but l’élaboration d’un gouvernement mondial, la destruction des cultures enracinées et des identités. Le mondialisme défend une conception matérialiste du monde et s’oppose donc aux religions qui disposent encore d’une forte spiritualité. Quand il ne peut pas les annihiler simplement, il les détruit de l’intérieur, les vidant de toute spiritualité. La dernière victime en date fut le catholicisme traditionnel, vaincu lors du concile Vatican II. La laïcité est l’arme du mondialisme pour réduire la religion à une simple pratique privée.

Sa dernière cible, ultime poche de résistance contre l’idéologie mondialiste est l’Islam. Le message coranique invite l’humanité à se rattacher à la tradition spirituelle, que l’on peut voir comme un axe vertical, qui nous relie à la Transcendance, autrement dit à Dieu. Voilà ce qu’est l’universalisme islamique, une unité transcendante. Mais cet universalisme spirituel ne renie en rien la diversité matérielle. Au contraire, la diversité terrestre est voulue par Dieu, comme l’évoque par exemple ce verset coranique : « Et parmi Ses signes la création des cieux et de la terre et la variété de vos langues et de vos couleurs. Il y a en cela des preuves pour les savants. » (Coran, 30 : 22). Les spécificités de chaque Peuple sont défendues et respectées. En aucun cas l’Islam ne peut être vu comme une forme de mondialisme. Ce dernier rejette l’idée de transcendance, il cherche à uniformiser et à détruire la diversité terrestre et va jusqu’à nier l’existence du domaine spirituel. Quoi de commun entre les deux ? Le mondialisme se caractérise par une obsession à faire de l’Homme un nomade métissé et apatride. L’uniformisation ethnique et le déracinement par rapport à la terre, voilà le projet mondialiste. Pire, le mondialisme cherche à détruire toute transcendance. Nous savons tous que le but du projet mondialiste est d’établir le Novus Ordo Seclorum, autrement dit le Nouvel Ordre Séculier, souvent appelé Nouvel Ordre Mondial. Un ordre séculier où toute religion serait anéantie où il ne serait plus possible de s’attacher à l’axe vertical de la spiritualité.

Non, l’Islam n’est pas un mondialisme. Au contraire, l’Islam est la dernière chance de résistance au mondialisme. Le rétablissement du Califat, l’Empire Islamique, est la grande crainte des serviteurs de l’Empire Mondialiste. Je me répète, le premier vise la transcendance, l’unité spirituelle et la diversité terrestre. Le second vise l’établissement d’un monde sans religion ou toute transcendance aurait disparu. Un monde où toute diversité serait anéantie.

Muslim559

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :